Le meilleur café qui soit, chez soi

19 mai 2014

S’arrêter et prendre le temps de savourer son café n’est pas une pratique courante. Nous avons malheureusement dévalorisé ce geste quotidien. Bianca Lavoie, fondatrice du blogue Café French Toast, nous encourage à redécouvrir tout le plaisir lié à la préparation et à la dégustation du café.

 

Avec des tonnes de variétés de café aux origines, aux torréfactions et aux saveurs différentes, pourquoi se limiter à une seule sorte? Dans cet article, découvrez l’art du café maison et apprenez à déceler toutes les subtilités gustatives de votre boisson matinale favorite.

Le meilleur café à la maison : comment le faire et le déguster

Matériel requis

  • Grains de café de qualité fraîchement torréfié de deux origines distinctes (préférablement de deux pays ou continents différents)
  • Eau fraîche de qualité, sans arrière-goût
  • Une balance de cuisine
  • Un moulin à café qui produit une mouture constante
  • Un chronomètre 
  • Infuseur de café (selon la méthode d’infusion) : j’ai choisi le Chemex®.
  • Bouilloire avec bec verseur
  • Cuillère
  • Deux tasses
  • Une feuille de papier et un crayon (pour prendre des notes)
  1. Faire bouillir de l'eau

    La température préférable pour infuser votre café est entre 195 et 205 degrés Fahrenheit (entre 90 et 96 degrés Celsius).

  2. Peser les grains de café

    Le ratio de café et d’eau est de 1 pour 16. Donc, si vous pesez 20 g de café, vous aurez besoin de 320 ml d’eau. Vous obtiendrez 320 ml de café après l’infusion.

  3. Moudre les grains de café

    La grosseur de la mouture dépend de la méthode d’infusion choisie. Ici, le moulin est ajusté au niveau 20 (gros comme du sel) pour l’infusion au Chemex®.

  4. Rincer le filtre à café de papier avec l'eau bouillie

    Cette étape enlève les résidus de papier et évite qu’un goût de papier ne se retrouve dans votre café infusé. Après le rinçage, vous pouvez jeter l’eau.

  5. Réchauffer les tasses en y versant de l’eau bouillante

    Enlevez l’eau des tasses seulement à la fin de votre infusion.

  6. Infuser le café selon la méthode d’infusion choisie

    Il est important de respecter le temps requis. Avec le Chemex®, le temps de préinfusion (le bloom) est de 30 à 45 secondes, avec environ 60 ml d’eau. Mon temps d’infusion doit être de 3 minutes au maximum. Il est préférable d’infuser vos deux cafés en même temps, mais si vous n’avez qu’un seul Chemex®, faites les infusions une à la suite de l’autre.

  7. Verser les deux différents cafés dans vos tasses

     

  8. Siroter un premier café à petite gorgée en l’aspirant 

    L’important, c’est de faire entrer de l’air dans le café afin d’en exacerber le goût. Laissez reposer le café sur votre langue afin d’apprécier sa texture.

  9. Détecter les saveurs et la sensation en bouche
  10. Noter vos perceptions sur la feuille de papier

Les saveurs
(La dégustation se fera seulement selon le critère de l’évaluation gustative en bouche. Souvenez-vous : il n’y a pas de mauvaise réponse.)
Lorsqu’on parle de saveurs, les bases sont le sucré, le salé, l’amertume ou l’acidité. Nous voulons cependant aller plus loin dans notre interprétation. Nous voulons attribuer un état au café : chocolaté, velouté, céréalier, fumé, sucré, etc.
Nous voulons aussi lui donner un goût : chocolat, caramel, cannelle, etc.

La sensation en bouche (texture)

Quel est le corps et la texture en bouche? Huileux, crémeux, dense, lourd, ample, léger, imposant, faible, etc.

L’arrière-goût (finition)
C’est la perception des saveurs que l’on détecte après avoir avalé ou recraché le café (si vous ne voulez pas ingérer trop de caféine). Quelle est la conclusion en bouche? Un arrière-goût fort, modéré, faible, clair, épicé, astringent, etc. 

7 étapes pour mousser son lait à la maison

 
  1. Passer un linge humide sur la buse. Les dépôts de lait sur la buse peuvent altérer le goût du café et empêcher la création d’une belle mousse.
  2. Verser le lait dans le pichet. Mettre seulement la quantité requise selon le format du café. *
  3. Mettre la buse en marche jusqu’à ce que de la vapeur s’en échappe, puis l’éteindre. 
  4. Chauffer le lait en y immergeant la buse et en activant la pression au maximum. Ensuite, aérer le lait pendant quelques secondes afin de créer des microbulles. Pour ce faire, remonter la buse jusqu’à ce qu’elle touche à peine au lait. Vous devriez entendre un sifflement.
  5. Replonger la buse dans le lait, puis incliner le pichet afin que le lait tourne autour de la buse. Vos mains doivent rester stables. Chauffer le lait jusqu’à ce que le pichet soit chaud au toucher. Attention : un lait trop chaud altérera le goût du café.
  6. Verser la mousse dans votre tasse. Une mousse bien réussie devrait être lustrée et épaisse.
  7. Déguster ! **

* Il faut choisir son lait selon le type de mousse désiré. Un lait à teneur élevée en matières grasses produira une mousse dense et idéale pour le café latte. Un lait à faible teneur en matières grasses produira une mousse légère, parfaite pour un cappuccino. Pour une mousse encore plus belle, essayer notre gamme Sans lactose.

** Pour ajouter une touche de saveur à votre café, essayez notre nouveau lait aromatisé au caramel latte ou notre lait à l’érable.