Routine de yoga et barres protéinées au chocolat

Mai 2015

Même si l’été semble déjà s’être installé sur nos terrasses et dans nos garde-robes, techniquement c’est encore le printemps. Comme la plupart d’entre vous avez déjà fait votre grand ménage de printemps, la suite logique serait de s’occuper de notre corps. Pourquoi attendre le 1er janvier pour prendre des habitudes de vie plus saines? C’est pourquoi aujourd’hui je vous propose cette routine de yoga facile qui vise le renforcement de tout le corps et l'ouverture du cœur ! Parfaite pour ceux et celles qui courent après leur temps, cette routine aura pour effet d'alléger votre humeur, de vous remplir d'une belle énergie positive, en plus de solliciter tous vos muscles. 

Entraînement matinal pour célébrer le retour du printemps

  1. Posture de la chaise

    À l’inspiration, portez les bras au-dessus de la tête en gardant les paumes face à face. À l’expiration, fléchissez les genoux en vous assurant qu’ils ne dépassent pas vos orteils et engagez les abdominaux. Détendez les épaules. Le coccyx est vers le bas, le regard vers le haut.

  2. Posture de la planche (chaturanga)

    Prenez d’abord la position de la planche. Engagez bien les abdominaux. Les pieds sont à la largeur des hanches, les mains à celle des épaules. À l'expiration, descendez le bassin en gardant les abdominaux bien contractés et les bras près du corps jusqu’à ce que vous vous retrouviez à quelques centimètres du sol. Poussez dans les talons et déposez lentement le corps au sol.

  3. Posture du sphinx

    À plat ventre, poussez dans les pieds et ouvrez la poitrine en dégageant bien les épaules et en portant le cœur vers l’avant. Les coudes sont près du corps, la colonne vertébrale allongée et le regard est haut.

  4. Posture du pont

    En position couchée, pliez les genoux et apportez les talons près des fessiers. À l’expiration, pressez fermement les talons et les bras au sol pour soulever les hanches. Enlacez les mains et poussez dans les bras et les pieds pour maintenir la posture.

  5. Posture de la roue

    Pliez les genoux en vous assurant qu’ils soient bien parallèles et portez les mains près des oreilles en fléchissant les coudes. Les doigts pointent les talons. À l’inspiration, poussez dans les mains pour soulever les fesses et déposer la tête au sol. À l’inspiration suivante, tirez les hanches vers le ciel et poussez à nouveau dans les mains. La tête est relâchée.

  6. Posture de la pince assise

    En position assise, les jambes allongées devant vous, détendez votre corps et pliez le tronc à partir des hanches, le cœur bien en avant. Enlacez les chevilles, les pieds ou les orteils et fléchissez les genoux au besoin. À chaque expiration, tentez d’apporter le ventre sur les cuisses. Relaxez !